Prix littéraire Pittard de l'Andelyn 2007

Edition Ramsay, 2007

Lauréat du prix littéraire genevois 2007 Pittard de l’Andelyn

Chris, dix-huit ans, passe l'année à Cambridge, où il apprend l'anglais. Miraculeusement réchappé d'un accident de voiture, il saisit son existence à bras le corps pour explorer tous les possibles qui s'offrent à lui. En bande-son de cette quête intense, Rock Around the Clock - l'horloge qui tourne, la diabolique fuite du temps. C'est l'âge des amitiés fondatrices : Mike, le talentueux compositeur de protest songs, Simon l'amateur de voitures anciennes, Barbara la tigresse, Harry le fragile colosse, Suliman jailli du désert saoudien, tous vibrent en écoutant les Beatles, les Stones oules Creams, au hasard des pubs, des folk blues clubs, des salles de cinéma où l'on échange des baisers brûlants, et des bals pop du mois de mai. Au printemps 1968, ils ne connaîtront rien des émeutes en France, leur révolution est ailleurs, intime, musicale. Toute cette bande, réunie par la magie d'une langue étrangère, le génie d'un lieu et le jeu des illusions adolescentes, Chris sait qu'il ne l'oubliera jamais. Car c'est aussi le temps des amours qui se cherchent. Sans même en avoir conscience, Chris s'éprend de Maybelene, dix-sept ans, découvre peu à peu le désir partagé, veut croire à l'absolu de la passion. Derrière la souriante légèreté du propos se joue un drame universel, doux et amer: la perte de l'enfance et le passage à l'âge adulte. Sous la plume de l'auteur, ces instants d'éternité et d'exaltation mêlés de mélancolie resurgissent avec une grâce désinvolte mais minutieusement restituée, dans l'Angleterre des sixties, au rythme d'une musique très personnelle.

 

Auteur

Jean-François Duval

Né en 1947 à Genève, Jean-François Duval y suit des études de lettres à l’université – et notamment les cours de Jean Starobinski, Jean Rousset, Roger Dragonetti et Roland Barthes – avant de devenir journaliste. Il voyage beaucoup et publie dès 1977 des grands reportages et des entretiens avec Cioran, Robert Pinget, Juan Rulfo, Charles Bukowski, Kurt Vonnegut, Ray Bradbury, William Styron, Naguib Mahfouz ou encore Allen Ginsberg. Il collabore à l’hebdomadaire Construire, mais aussi au Monde, à Libération, au Magazine littéraire, à la revue Autrement et à Philosophie Magazine.

Ses œuvres littéraires mêlent fiction romanesque, écriture de voyage, récit intimiste, interrogation amoureuse et philosophique. Jean-François Duval est également critique littéraire et essayiste, spécialiste de la Beat Generation. Ses essais Kerouac et la Beat Generation: une enquête ainsi que Buk et les Beats, suivi d’un entretien inédit avec Charles Bukowski, ont été traduits dans plusieurs pays.