Eric Eigenmann enseigne la littérature française et la dramaturgie à l'Université de Genève. Son domaine de recherche privilégié se situe à l'intersection entre littérature dramatique et arts du spectacle.

 

Publications

Poétique de Michel Soutter

Edition Zoé, 2008

Né en 1932 à Genève, où il est décédé en 1991, artiste suisse d’origine russe (et d’inspiration tchékhovienne…), Michel Soutter a été chansonnier, auteur lyrique et dramatique, dialoguiste, scénariste, metteur en scène de théâtre et d’opéra, réalisateur à la télévision et, surtout, cinéaste : son film Les Arpenteurs a obtenu le Prix du Jury du Festival de Cannes en 1972. Les acteurs qu’il a dirigés, parmi les meilleurs interprètes romans et français, parlent de lui comme d’un poète, de même que la critique. Comment faut-il l’entendre ? Et si c’était à la lettre ? La présence soutenue du verbe à l’écran chez Soutter, qui écrivait lui-même ses scripts, a pu passer pour une faiblesse jusqu’à ses propres yeux. Mais à écouter ce verbe dialoguer avec l’image et résonner dans l’œuvre entière en écho aux textes littéraires, on y découvre au contraire un puissant principe créatif, qui anime une poétique singulière.