lauréats
publications
actualités
contact
 
2007 Michaël Perruchoud
INDEX

La Pute et l’insomniaque

«Zina nous dévisageait l’air sombre, avec une expression que je prenais pour du mépris. Elena souriait, un beau sourire, un de ceux qui s’accompagnent des yeux et que je ne reverrais pas de sitôt sur son visage. Toutes les filles de l’Est qu’on achète sont comme ça, je pense; elles sourient tant qu’elles n’ont pas pu trier. Ensuite, le monde se sépare en deux: ceux qui peuvent quelque chose pour elles; et les minables qui ne leur offriront jamais rien d’intéressant.

Alexandre travaille dans un club parce qu’il ne sait plus dormir. Mais comprendre la nuit, c’est une autre affaire. Il ne suffit pas d’avoir les yeux ouverts pour voir. Et certaines cécités sont mortelles…»


Aux éditions de l’Age d’homme, dans la collection Contemporains. 

Ouvrages soutenus par la Fondation Pittard de l'Andelyn